top of page
portrait Olivier 1.jpg

À PROPOS

  Olivier Deparis suit des études cinématographiques avant de s’orienter de manière exclusive vers la littérature.

 

  Philippe Ward, directeur de collection chez Black Coat Press, lui donne sa chance.

  Il lui propose d’écrire pour Rivière Blanche. D’abord une nouvelle, puis deux. Satisfait de cette collaboration, il l’invite à s’essayer au space opera. Ainsi paraît en 2011 : Main mise sur Jakobar, son premier roman.

  Puis, Diomède Alpha, aux éditions Armada (qui aujourd'hui ne disposent plus des droits). Les aventures de Dennis Trenton, le héros de Diomède Alpha, devraient cependant reparaître prochainement, avec sa suite et fin.
 

bottom of page